Nos races

Matin de Naples

En quelques mots...Chien lourd, massif et trapu de grand format, dont la longueur du tronc dépasse de 10% la hauteur au garrot. La longueur de la tête doit être égale au 3/10 de la hauteur au garrot. Le rapport crâne-museau est de 2 à 1.HistoireLe Mâtin Napolitain est un descendant du grand molosse romain décrit par Columelle au Ier siècle après J.-C. dans son livre « de rustica ». Répandu dans toute l’Europe par les légions de Rome, aux côtés desquelles il a combattu, il est à l’origine de nombreuses races de mâtins dans les autres pays européens. Ayant survécu pendant de longs siècles dans les campagnes au pied du Vésuve et en général dans la région de Naples, il a été à nouveau sélectionné à partir de 1947 grâce à la ténacité et au dévouement d’un groupe de cynophiles.D’un caractère ferme et loyal, pas agressif ou mordant sans raison, protecteur de la propriété et de ses habitants, il est toujours vigilant, intelligent, noble et majestueux.En Italie, la race est vénérée du nord au sud, par des spécialistes qui s’évertuent à perpétuer la tradition. Considéré comme une « sentinelle », le Mâtin de Naples est un gardien né dont la morphologie suffit à dissuader.

Carlin

Le Carlin en quelques mots...C’est un grand charmeur, combinant de la dignité et de l’intelligence. Toujours d’égale d’humeur, il se distingue par sa nature heureuse et enjouée.Franchement inscrit dans un carré (cob), le Carlin est un petit molosse compact et trapu. Il est «Multum in Parvo», ce qui signifie qu’il présente beaucoup de substance sous un petit volume, comme en témoignent ses formes compactes, la fermeté de sa musculature, son corps ramassé dans ses proportions.Histoire du CarlinCe sont les Anglais, suite à l’invasion du Palais Impérial à Pékin en 1860, qui furent les pionniers de son implantation en Europe. Outre les Pékinois, ils trouvèrent également des Carlins qu’ils ramenèrent avec eux en Angleterre.Cliquez ici pour en savoir plus sur le chiot et le chien Carlin: Entretien, alimentation, education du Carlin...

Bull Terrier Miniature

Le Bull Terrier Miniature en quelques mots...Le bull-terrier est le gladiateur de la gent canine, plein d’ardeur et de courage. De tempérament égal, il est soumis aux ordres. Bien qu’obstiné, il est particulièrement gentil avec les gens.Il existe une variété « miniature » qui se distingue de la variété standard par sa taille qui ne doit pas excéder 35,5 cmHistoire du Bull Terrier MiniatureBâti en force, musclé, bien proportionné et actif, son expression est vive, résolue et intelligente. Il est unique par son chanfrein descendant et sa tête ovoïde. Quelle que soit sa taille, les caractères sexuels des mâles et des femelles doivent être bien marqués.En action, le chien donne l’impression d’être bien soudé, couvrant le terrain d’une allure régulière et facile à grandes enjambées dégagées, d’un air preste qui lui est caractéristique.Dans le standard, Il n’y a pas de limite de poids ni de taille. Le chien doit donner l’impression d’avoir le maximum de substance par rapport à sa taille, en tenant compte de la qualité du sujet et du sexe.

Shar Pei

En quelques mots...Calme, indépendant, fidèle, affectueux envers les membres de sa familleHistoireCette race chinoise est connue depuis des siècles dans les provinces situées le long du littoral du Sud de la mer de Chine ; elle est probablement originaire de la ville de Dialak, province de Kwun Tung.Il s’agit d’un chien de taille moyenne, actif, compact, au rein court, inscriptible dans un carré. Les rides sur le crâne, les plis au niveau du garrot, ses petites oreilles et son museau qui peut rappeler celui de l’hippopotame, lui confèrent un aspect unique. Les mâles sont plus grands et plus puissants que les femelles.La hauteur du garrot au sol est approximativement égale à la longueur du corps de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse, ceci particulièrement chez les mâles. La distance de la truffe au stop correspond à celle du stop à l’occiput.

Bouledogue Français

Le Bouledogue Français en quelques mots...Probablement issu, comme tous les dogues, des Molosses d'Epire et de l'empire romain, parent du Bulldog de Grande-Bretagne, des Alans du Moyen Age, des dogues et des doguins de France, le Bouledogue que nous connaissons est un produit des différents croisements que firent les éleveurs passionnés des quartiers populaires de Paris dans les années 1880. A l'époque chien des forts des Halles -bouchers, cochers - il sut conquérir la haute société et le monde des artistes par son physique si particulier et son caractère. Il se propagea alors rapidement.Histoire du Bouledogue FrançaisTypiquement un molossoïde de petit format. Chien puissant dans sa petite taille, bréviligne, ramassé dans toutes ses proportions, à poil ras, à face courte et camuse, aux oreilles droites, ayant une queue naturellement courte. Il doit avoir l'apparence d'un animal actif, intelligent, très musclé, d'une structure compacte et d'une solide ossature. Sociable, gai, joueur, sportif, éveillé. Particulièrement affectueux avec ses maîtres et les enfants.Cliquez ici pour en savoir plus sur le chiot et le chien Bouledogue Français: Entretien, alimentation, education du Bouledogue Français...

Bulldog

Le Bulldog ou Bouledogue Anglais en quelques mots...Le Bulldog est unique dans l’espèce canine. La cynophilie lui doit beaucoup car son club de races, véritable doyen des clubs de races dans le monde, permit d’établir le tout premier standard d’une race canine. Ce chien doit donner une impression de détermination, de force et d’activité. Vif, hardi, fidèle, digne de confiance, il est réputé également pour son courage. Son terrible aspect masque une nature particulièrement affectueuse.Description du BulldogChien à poil lisse, trapu, plutôt près de terre, large, puissant, compact. Tête assez forte par rapport à la taille du chien. Aucun caractère ne doit être accusé par rapport aux autres au point de détruire l’harmonie générale, de donner au chien une apparence difforme ou de gêner le mouvement. La face est courte, le museau large, tronqué et incliné vers le haut. La détresse respiratoire est un défaut éliminatoire. Le corps est court, bien soudé sans tendance à être obèse. Les membres sont forts, bien musclés, athlétiques. L’arrière-main est haute et forte mais un peu plus légère en comparaison de l’avant bâti en force. La femelle n’est pas aussi impressionnante ni aussi développée que le mâle.Cliquez ici pour en savoir plus sur le chiot et le chien Bulldog Anglais: Entretien, alimentation, education du Bulldog Anglais...